Sur les Ordonnances macropénicaudiennes et l’étrange satisfecit d’un Secrétaire général

(Illustration: J.-C. M.: »Du calme, mes bons, on a trouvé un compromis! (…) Eh! (…) ») Mu par un pragmatisme bienveillant, Jean-Claude Mailly sera le grand perdant dans la joute institutionnelle, en cours depuis près de dix ans, entre pouvoir patronal et autorité syndicale. Tous les autres représentants ont joué leur rôle: Mario-Martinez a été inflexible, Berger … Lire la suite Sur les Ordonnances macropénicaudiennes et l’étrange satisfecit d’un Secrétaire général